le gardasil et la fatigue

Auteur  
# 2013-12-04 à 16:33 atlan
Bonjour,

Il y a à peu près 6ans je me suis faite vaccinée . Quelques mois plus tard on m'a diagnostiqué une mononucléose , une maladie qui normalement se soigne d'elle même en quelques mois. Hors depuis je suis toujours autant fatiguée voir plus (même lorsque je fais le tour du cadran je me lève aussi fatiguée , j'ai le courage de rien et je suis démotivée pour tout..j'ai l'impression de chaque gestes ou pensé à faire quelque chose me fatigue avant même de le faire.Je ne peux même plus sortir le soir avec des amis...)et depuis quelques mois j'ai quelques troubles de la mémoire. Je pense à quelque chose et l'idée s'envole en quelques secondes, et j'ai du mal à me rappeler de mon enfance ou adolescence (alors que je n'ai que 21 ans) . J'ai des problèmes également de perte de mots , je ne trouve plus mes mots et j'ai du mal à m'exprimer, je visualise le mot dans ma tête mais impossible de me rappeler comment on le prononce... Je me demandais si cela pouvait venir du vaccin... merci de vos reponse
# 2014-01-16 à 15:06 Louise 24
Bonjour
Il est possible que cela soit lié, j'ai également été vaccinée il y a longtemps et eu les mêmes symptômes que toi. Ma tension reste aujourd'hui à 8-9 et ne remonte jamais plus haut même avec des médicaments... Face à quoi les docteurs que j'ai vu n'ont pas su quoi faire. Je suis donc dans un état proche de celui que tu décris depuis 4 ans vertiges en permanence etc. Il m'est très difficile de me concentrer et je perds également très souvent mes mots alors que ce n'était pas du tout le cas auparavant, loin de là.
Je ne sais trop quoi te dire, à part que tu n'es pas seule dans ce cas.
J'ai réussi à regagner un peu d'énergie en me forçant à marcher à bonne allure 20 minutes par jour au moins pour ne pas devenir complétement "molle". Je t'encourage à essayer, ça a marché pour moi. J'ai moins de mal qu'au tout départ. C'est beaucoup d'effort mais ça paie avec le temps.
Bon courage.
# 2014-02-17 à 18:57 caumont
bonjour moi je suis la mamy de Tiffany qui a reçu une première injection de gardasil et hépatite B en même temps en novembre 2013 une semaine après elle a eu les premiers symptômes : gonflement du visage, douleurs musculaires très fortes, maux de tête et très grande fatigue elle a été hospitalisée sur les 3 médecins un seul a admis que c'était sûrement les vaccins et on l'a renvoyée vers son médecin sans aucun traitement juste boire 4 litres d'eau par jour. Ma fille a eu une discussion très virulente avec le médecin pas content du tout qui n'a rien admis et a dit que c'était une mononucléose et depuis elle alterne les maux de tête, fourmillements avec paralysie d'un côté, vomissement et une très très grande fatigue donc on peut dire que tous ces symptômes rejoignent tout ce que l'on lit ici. Moi aussi je suis très en colère et quand enfin on va arrêter ces poisons !!!! que faut il faire pour être entendu ???
# 2014-04-06 à 17:04 Mélanie
Chères toutes,

Je m'excuse de ne pas avoir vu vos messages avant ..

Faites les déclarations de pharmacovigilances, normalement ça devrait être aux médecins de le faire, mais a priori beaucoup ont du mal à franchir cette étape ... Vous pouvez télécharger un document Cerfa a remplir avec ou sans votre médecin sur le site de l'ansm, qui sera à renvoyer au centre de pharmacovigilance de votre région en lettre recommandée pour être sûr que tout arrive à bon port...
Peut être que si nous déclarons toutes nos symptômes, ils ne pourront plus fermer les yeux ...
Vous pouvez aussi prendre contact avec l'avocat de votre choix ou celles avec l'association . Ils ne pourront plus nier et surtout, ne pourront plus dire " on savait pas" !
# 2014-04-06 à 17:53 caumont
Merci beaucoup Mélanie , je vais le faire, j'ai tout de même lu dans ouest France de cette semaine qu'il y aurait 25 plaintes de déposées d'ici la fin du mois contre le gardasil soupçonné de déclencher des scléroses en plaques.
Elles viseront Sanofi Pasteur fabricant du vaccin l'agence du médicament ANSM pour blessures involontaires, violation d'une obligation manifeste de sécurité et méconnaissance des principes de précaution de prévention précisé par l'avocat j'espère qu'enfin on sera entendu
# 2014-04-08 à 22:16 Rory
J'ai également les mêmes symptômes que vous décrivez. Je vous suis dans votre combat et je vous souhaite pleins de courage, que ça soit pour vous soigner et lutter pour l'interdiction du gardasil.
# 2014-04-16 à 20:56 bled
Merci pour ses messages. C est rassurant dans 1 sens de ne pas se sentir seul.je pense que je vais remplir ce formulaire. C est lamentable de faire souffrir les enfants
# 2014-04-17 à 09:10 bouli
Moi j'ai appelé directement l' ANSM au tel et ils vont rédiger une lettre a mon medecin et faire des recherches. Ils m'ont qd m dit qu'ils n'ont jamais entendu ce genre deffet indesirable au niveau des ovaires et de règles qui disparaissent. Quelle honte!!!!
# 2014-04-17 à 09:59 Rory
En effet l'ANSM soutient la vaccination Gardasil. Il y a des articles sur le sujet. J'espère que tout ceci va vite changer.
# 2014-04-17 à 13:18 bled
Lorsque j ai dit a mon médecin que la 2eme injection,ma fille a fait une réaction(grosses douleurs dans tous le bas du dos et ventre.elle n a eu aucune réaction .et par la suite qd j allais chez elle parcequ elle avait tjs mal:direction les urgences.rien.personne ne cherche a aller plus loin.il faut vraiment arrêter ce vaccin qui bouzille la vie de nos enfants et la notre aussi parce que j ai l impression d être actrice et ne rien pouvoir faire.heureusement je n ai pas fait la 3eme injection.
# 2014-04-17 à 13:45 Rory
Oui malheureusement nombreuses d'entres nous avons vécu ce genre d'expérience et nous ne sommes pas du tout écoutées. Le "cas par cas" n'existe pas. Il faut rentrer dans un groupe de maladie pour être prise aux sérieuses. Je fais parti des personnes où rien n'est grave, mais pleins de petits symptômes quotidiens qui m'empêchent de vivre normalement. J'ai fini par me soigner toute seule, grâce à la médecine douce. J'espère que vous trouverez les raisons des maux de votre fille. Et c'est sûr heureusement que la 3°injections n'a pas été faite!!
# 2014-04-17 à 20:31 bled
Merci ,moi je lai emmener chez un osteo qui petit a petit la manipule et lui enlève ses douleurs mais j ai peur que ça la reprenne..
# 2014-04-24 à 20:39 Bourguignon
Oui plein de conflit et même à l ansm
Pour les gamines qui ont de grande fatigue vérifiée avec les encéphalites fribromyalgiques et besoin de conseil sur les diag de vos filles contactez aussi E3m qui s occupe avec l hôpital Henry mondor de ce type de cas avec les myofacsite a macrophage
Voir aussi sur face book Danger Gardasil
Et signer la pétition pour demander le moratoire sur www.change.org/gardasil
# 2014-05-02 à 16:55 dos gyneco
Bonjour à toutes et à tous,

surtout , ne prenez pas mal mon post. Mais il faut quelques éléments de réflexion supplémentaires...

-bien avant le Gardasil, nous avons vu des jeunes filles qui présentaient des SEP, des lupus, des fatigues inexpliquées. Que doivent penser celles qui ont ces maladies... et n'ont pas été vaccinées? C'est la responsabilité d'un autre vaccin ? de la pollution ? des ondes magnétiques ? des lignes hautes tensions ? des avions ? contre qui porter plainte ?

-Le tabac qui rapporte des fortunes à des multinationales vicieuses est un produit mortel. Pourtant, combien fument parmi ces jeunes filles?

-Que penseront celles qui , dans 20 ou 25 ans, développeront des cancers du col de l'utérus (2ème en fréquence chez la femme ?) Il y avait un vaccin et je n'en n'ai pas bénéficié. A cause de qui ?

-comment une jeune fille atteinte d'une maladie peut elle être sûre de la cause quand les épidémiologistes indépendants (Revue Prescrire) disent le contraire ? Si elle avait eu un accident de voiture, elle n'aurait pas pensé que c'était lié au vaccin. En médecine, nous devons comparer les risques pour proposer un traitement : risque de se faire vacciner contre risque de ne pas se faire vacciner. Le risque de ne PAS se faire vacciner est prouvé : risque de cancer, risque de dysplasie , de traitement par laser, des conisations qui altèrent la fertilité. Ces traitements de dysplasie du col, j'en réalise plusieurs par semaine qui auraient à 90 % pû être évités avec le vaccin.

Alors cherchons à qui tout cela profite... il ne faut pas chercher très loin... les avocats font leur beurre depuis toujours avec le malheur et la crédulité des victimes. Quel bonheur pour eux des passer dans les journaux voire à la télé, de passer pour des héros qui défendent les victimes. Alors quand on a un papa ancien ministre-médecin-porteur de sac de riz, une jeune fille qui a une SEP, ca fait le buzz...

Il faut bien comprendre qu'il n'y a pas de médicament avec un risque zéro, qu'il n'y a pas de produit actif sans effet secondaire. Si tous ceux qui sont l'objet d'un procès sont retirés du marché par des ministres paranoiaques, il n'y aura bientôt plus un médicament pour nous soigner en France (y compris l'aspirine et le paracétamol qui font des ravages chaque année)

alors bon courage aux futurs malades (c'est à dire tout le monde...)
# 2014-05-02 à 18:09 Rory
Je vous remercie pour votre réflexion complémentaire et surtout très personnel. Comme vous vous doutez bien, je ne suis pas du tout d'accord avec votre message. Pour la simple raison qu'il s'agit d'une réponse de fuite devant un nouveau problème médical, et que ce message est bien trop généralisé. Si on regarde le monde dans un sens large, vos tirets seront à l'infini. Il faut bien que notre monde évolue, et non rester bras croisé "arf j'ai pas eu de chance j'ai eu un effet secondaire et je vais rester dans un fauteuil roulant durant 4 ans... bon bah... tant pis." Non c'est idiot et aucun avancement concret. Pour évoluer il faut bien défendre nos valeurs. Et comme vous dîtes beaucoup de gens profitent de tels et tels situations, et, donc ... ? Faut bien se défendre et les arrêter. Chacun fait son travail. Et nous ne faisons qu'une partie d'un secteur. Juste pour vous faire une idée des chiffres d'effets secondaires aux Etats-Unis (ce qui n'incluent pas les pays d'Europe&co.) Mise à jour mars 2014.

Infirmes 1.093
Décès 162
N’ont pas récupéré 6.858
Frottis du col anormaux 562
Dysplasies du col de l’utérus 239
Cancers du col de l’utérus 77
Cas où le pronostic vital a été engagé 622
Visites aux urgences 11.428
Hospitalisations 3.544
Séjours hospitaliers prolongés 246
Effets secondaires graves 4.732
Effets secondaires 34.240

Vous pourriez très bien par la suite me donner les chiffres des personnes malades suite au tabagisme, ou des accidents de la route... mais idem certaines personnes mieux spécialisé sur le sujet y travaillent déjà.
Le buzz est peut-être présent et certains sont content de passer à la tv et dans les journaux, mais n'empêche cela fait ouvrir les yeux à d'autres et d'éviter certaines erreurs médicales. Qui conseillerait à quelqu'un de fumer sachant qu'il va avoir plus de chance de développer un cancer ? Qui conseillerait de rouler à 200km/h sachant qu'il a plus de chance d'avoir un accident et de mourir ? Qui conseillerait de se faire le vaccin Gardasil sachant qu'il a plus de chance d'être malade ?

Bonne chance à tous le monde, mais comme vous l'avez bien décrit c'est les choses qui font la vie. Sauf que lorsqu'on sait que celle-ci est forcément mise en danger, et que certaines personnes ont déjà prouvés les dégâts, notre devoir est bien de le crier afin de protéger les autres et de stopper les problèmes. Nous sommes très loin du paranoia ici, mais de fait révélé et attesté par des thèses scientifiques. La réflexion qu'il n'y aura plus un médicament sur le marché si cela continue, c'est hors sujet étant donné que les thèses et recherches attestent que les effets positifs du vaccin sont nuls, et que cela ne protège pas du cancer du col de l'utérus. Donc on fait quoi selon vous ? On oublie ses scientifiques et nos victimes et on continue en disant "bah c'est malheureux, certains développent des effets secondaires comme dans d'autres sujets d'ailleurs...arf".
# 2014-05-02 à 21:01 caumont
merci Rory pour cette excellente réponse je suis tout à fait d'accord avec vous
# 2014-05-06 à 10:46 doc gyneco
le vaccin c'est comme la ceinture de sécurité en voiture : la plupart des personnes vont être protégées et bien sûr, certains accidentés vont avoir leur traumatisme aggravé par la ceinture. Alors vaut il mieux exposer à un très grand risque tout le monde en recommandant de ne pas porter la ceinture de sécurité ?
voici les conclusion de la revue PRESCRIRE que l'on ne peut pas soupconner de conflit d'intéret :
"Au total, selon notre analyse, les don-
nées en faveur de l'efficacité du vaccin
chez les jeunes femmes avant leurs pre-
mières relations sexuelles pour prévenir
les dysplasies de haut grade apparaissent
d'un niveau de preuves modeste mais
suffisant pour être prises en compte,
même en sachant que cette efficacité,
seulement partielle dans la meilleure
des hypothèses, reste à mieux cerner.
Partant d'une analyse différente de celle
de Catherine Riva et Jean-Pierre Spi-
nosa sur les risques liés à cette vaccina-
tion, nous aboutissons à des conclusions
différentes : mi-20l3, nous continuons
à estimer que le pari de proposer cette
vaccination aux jeunes femmes est une
option raisonnable, dans la mesure où
une diminution de l'incidence des can-
cers du col de l'utérus est probable, sans
être annulée par les effets indésirables
du vaccin. Nous proposons que les
termes de ce pari soient exposés aux
jeunes femmes de manière équilibrée,
sans masquer les incertitudes, dans un
sens comme dans l'autre." Ils ont lu les articles, eux .
# 2014-05-06 à 11:27 Rory
Nous ne re-jugeons pas les vaccins, mais 1 vaccin. Nous savons également lire étant donné qu'on arrive à vous lire vous et bien signalé précédemment dans mon message nous savons lire les articles et des thèses. Cela ne sert à rien de nous sortir un texte d'un journaliste même sans conflit d'intérêt. Ici nous préférons nous baser sur des faits et des preuves scientifiques et médicales.
Si vous êtes contre notre opinion vous êtes libre de le penser. Tout comme nous, à l'inverse.
# 2014-05-06 à 19:36 Mélanie
Doc Gynéco ...
Soyons honnêtes, les scientifiques et ministres japonais sont moins qualifiés que la revue prescrire ? Et pourtant, ils arrêtent de recommander le vaccin gardasil chez eux !

Je vous conseille de lire cet article du Dr Marc Girard http://www.rolandsimion.org/spip.php?article41 sur la revue Prescrire et son indépendance.

Vous le dîtes vous même, il y a des risques avec n'importe quel médicament ou vaccin. Très bien ! MAIS ALORS IL FAUT LES ASSUMER !!!!!!
C'est la réplique favorite de beaucoup " Vous comprenez, il y a toujours des pots cassés pour sauver des vies " on est d'accord sur le principe, seulement quand il y a des pots cassés on ne les nie pas !! On les assume !!!

Nous ne sommes pas des militants anti vaccin, nous sommes pour une information JUSTE et COMPLETE, à savoir sur les composants et les effets indésirables des produits que l'on consomme ! Comment avoir un consentement LIBRE et ECLAIRE comme le prévoit la loi kouchner, quand bizarrement aux Etats-Unis, Merck lui reconnait ses pots cassés et les indemnise, le vaccin est critiqué au Japon, en Inde, et qu'en France il n'y ait juste AUCUNE victime d'effets secondaires reconnues ????
Alors quoi ? On est différentes des japonaises ? des américaines ?

Quant aux résultats des essais cliniques, J'AI lu les résultats, et si vous les avez lu vous même vous ne pouvez pas en toute conscience affirmer que le vaccin a une grande efficacité ! Surtout quand le fabricant lui même, indique que l'efficacité du vaccin n'est pas prouvée au delà de 5 ans !

Comment Merck a reussi à obtenir plus de 90% d'efficacité ?!
En réalité c'est vrai, Merck a reussi à obtenir presque 100% d'efficacité sur les lésions précancéreuses dues aux HPV 18 et 16. C'est bien, malheureusement, ce n'est pas ça qu'ils affirmaient, ils affirmaient bien que le vaccin est efficace contre le cancer du col et ce à 70% car dans 70% des cancers du col les HPV 16 et 18 sont en cause.
C'est là que ça commence à se gâter, normalement, à l'issue des essais cliniques Merck devait donc voir une efficacité de 70% au minimum contre les cancers du col tous HPV confondus ... Et là, par malheur, une efficacité aux alentours de 16% !!!!

Les essais cliniques sur les effets indésirables ??
Quand on utilise les adjuvants du vaccin ( l'aluminium) comme placebo, on s'étonne pas qu'il n'y ait pas plus d'effets indésirables dans les deux groupes !

Alors toute cette suffisance, des biens pensants ou des médecins, je vous rappelle qu à l'heure de l'internet n'importe quel PINIOUF peut très bien déchiffrer ce qui est dit !
On est peut être des pots cassés, mais on est pas débile ;)

Le vaccin gardasil n'est en rien un vaccin obligatoire, comme votre exemple de ceinture de sécurité, alors on estime qu'on a le droit de savoir et de décider si oui ou non nous acceptons de prendre des risques pour un hypothétique bénéfice !

Et puisque les médecins aiment les statistiques, on souhaiterait qu'ils nous en donnent un peu plus sur certains points : parmi les 3000 nouveaux cancers du col détectés par an, et les 1000 décès, quel âge avaient les femmes ? Combien avez un suivi gynécologiques réguliers ? Et suivez les recommandations d'un frottis tous les deux ans ? Combien d'entres elles avaient des comportements à risques c'est à dire avaient des relations sexuelles non protégées avec une multitudes de partenaires ???
# 2014-05-06 à 22:08 Rory
Très bon commentaire Mélanie, tout à fait d'accord.
# 2014-05-07 à 08:39 doc gyneco
et combien developperont un cancer du col en suivant VOS conseils ?

combien auront droit à une conisation en suivant les peurs provoquées par vos certitudes ?
les conisations sont des interventions mutilantes qui ont souvent des effets néfastes sur la fertilité. Les jeunes femmes sont 25.000 par an en France à en subir et de plus en plus jeune. Elle risque de ne pas comprendre pourquoi elles n'ont pas été vaccinées.

les sels d'aluminium sont présents dans presque tous les vaccins maintenant, alors pourquoi s'acharner sur le Gardasil ou le Cervarix ? Les Français bénéficient d'une des meilleurs couverture maladie au Monde, alors oui, on peut dire que le système de santé assume ses politiques.
La vaccination a fait presque disparaitre un grand nombre de maladies qui dévastaient les populations et rendaient gravement handicapés des milliers de personnes chaque année.
Mais encore une fois, demandez vous surtout à qui votre campagne profite ....
Pas aux victimes de supposés effets secondaires (même si vous gagnez un procès, la sécu en récupérera une très grande partie pour financer les soins), pas à celles qui auront eu peur et auront développé un HPV oncogène,
non
juste aux avocats qui profitent de la détresse des victimes pour assurer une énorme couverture médiatique compassionnelle pour étaler leurs noms et récuperer des clients. Voilàdes avocats qui "eux au moins comprennent les victimes !" Ce n'est pas un conflit d'intéret ça ?
# 2014-05-07 à 09:57 Rory
J'ai l'impression qu'avec vous il faut se répéter, car vous tournez en rond avec vos remarques. Encore une fois, nous nous battons contre 1 vaccin et pas tous les vaccins même si l'aluminium se retrouve dans tous les vaccins car il y a déjà des personnes beaucoup plus compétent qui s'occupe de l'affaire Aluminium/Vaccin. Nous c'est le Gardasil. Certes il y a de l'aluminium mais pas seulement. Ce n'est qu'un point négatif parmi d'autres sur le Gardasil. Allez voir chacune des compositions du vaccin et comparer avec le dosage et les excès que l'organisme peut entraîner. Rien de plus simple. Puis si ça vous plaisir achetez le vaccin pour le voir devant vos yeux. Parlez-nous de la composition, de donnée métabolique, de dosage sanguin... si vous voulez, là ça sera concret et on pourra débattre sérieusement.

Vous répétez également les effets positifs du Gardasil qu'il protège contre le cancer. Encore une fois, lisez les études médicales et scientifiques sur le sujet et vous verrez que cela ne protège aucunement. Lorsque la majorité de personnes développent des effets secondaires il est normal de remettre en question le Gardasil. Nous sommes encore loin de l'arrêt. Et s'il y a l'arrêt de la vaccination je pense qu'il y aura des preuves très solides mises par les compétences juridiques de notre pays. Regardez Diane 35 a bien été supprimé et remis sur le marché. Comme quoi les médicaments sont encore loin d'être parti.
Vous parlez également de l'histoire médicale et pharmaceutique, dans le passé. Regardez là, dans le présent s'il vous plaît, c'est tout aussi intéressant. Il y a des livres sur le sujet à la bibliothèque qui expliqueront mieux que moi.
Concernant les avocats, j'ai également dit mon opinion à mon premier message. Re-lisez. Cela ne m'amuse pas de jouer le perroquet.

Et encore une fois, je ne comprends pas pourquoi vous vous rabâcher et tournez en rond dans vos propos. Vous avez votre opinion et nous avons le notre. Qu'est ce que vous recherchez en discutant avec nous ? Vous savez très bien à qui vous avez à faire ici. Souhaitez-vous nous faire changer d'avis ? Car je doute que de simple mots avec peu de preuves nous fassent basculer. Si vous souhaitez juste déposer un message pour que des personnes étrangères puissent le lire et fassent leurs propres opinion par rapport aux vôtres, et aux autres c'est bien, et c'est fait. Mais quel intérêt de débattre dans une discussion qui est déjà fermé ? Nous ne risquons pas de changer d'avis, et vous ? ...
# 2014-05-07 à 10:48 doc gyneco
justement je les ai lues les études. Et Prescrire aussi. Et les Autorités Sanitaires aussi. Mais nous n'arrivons pas du tout aux mêmes conclusions.
Ce que je cherche ? A ce que tout le monde puisse bénéficier d'une information contradictoire.
Par exemple quand vous écrivez "la majorité de personnes développent des effets secondaires", c'est un mensonge.
Mais vous, que cherchez vous avec ce forum ? convaincre qu'il y a des effets secondaires avec les médicaments ? tout le monde le sait... Développer plus d'empathie autour de votre cause anti-vaccin HPV ? Mais alors pourquoi ? au fond ? vraiment ? pour convaincre que ces patientes sont des victimes ? du "système" ? annoncez vraiment vos objectifs réels...
Diane 35 est un très bon exemple effectivement. Supprimée en France à la demande d'une Ministre incompétente par empathie médatique pour une jeune femme qui a présenté un effet secondaire grave.
La belle affaire purement politico-affective . Et tellement ridicule ...
# 2014-05-07 à 12:16 Melanie
Doc gyneco, vous avez un problème de compréhension ?!
Si vous lisez les essais cliniques comme vous lisez nos commentaires, j imagine bien qu on arrive a des conclusions différentes !!!
On ne milite pas pour l interdiction du vaccin mais pour une INfORMATION !!!!
Après chacun est libre de se faire vacciner ou non !!
C est quand même aberrant qu il faille porter plaintes pour que les déclarations de pharmacovigilance soient prises en compte non ?!
Vous êtes plus compétents que les médecins japonais et américains ? Nan parce que si c est le cas, dites nous votre nom, qu on décerne un prix Nobel ?!

La majorité d entre nous ont fait le vaccin a sa sortie, le laboratoire et les médecins nous affirmaient un vaccin contre le cancer vous réalisez bien que c est un mensonge ? Et que la pub a été interdite ! Mais ça aussi, les autorités sanitaire étaient ds un complot contre le gardasil ?!

Je le répète encore, sur toutes les cono isations, combien avaient un suivi gyneco régulier et de multiple partenaires ???

Je prends mon cas personnel, 25 ans, 2 partenaires sexuels dans ma vie, suivi gynécologique tous les ans, est ce que le bénéfice était supérieur aux risques ????

Celles qui le souhaitent, libres a elles de se faire vacciner, personnellement a l heure actuelle, si j avais su j aurai encore préfère prendre le risque !! Et c est mon choix et vous n avez rien a dire !

L association et ce forum comme vous dites a été créée parce que ça fait 6 ans que les effets ont été déclarés et qu ils n apparaissaient nul part ! Pourquoi les prendre en compte que maintenant qu il y a des plaintes ???
Les objectifs réels c est justement d assumer les effets indésirables que vous ne niez pas !!
Il y'a des risques avec tous produits comme vous dites, et bah il faut les assumer point !!!
# 2014-05-07 à 13:59 Rory
@doc gyneco

C’est totalement dérisoire. Vous dites tout savoir et avoir tout lu et ne pas savoir le but de notre association. C’est une blague ? Si vous ne savez même pas ce que nous faisons ici, je doute de vos recherches.
De plus, si vous ne voyez pas le but de nos actions pourquoi ne pas l'avoir dit depuis le début ? Cela peut être possible mais franchement j’en doute, ce n'était pas du tout votre première attention dans votre premier message et je pense plutôt que vous contournez encore une fois de plus les commentaires, et que vous tournez en rond. Cela part au ridicule.
# 2014-05-09 à 16:14 doc gyneco
c'est bien nous sommes donc d'accord.
Il y a des effets secondaires . Chacune est libre de se fare vacciner ou non après une information claire et loyale.
Mais :
- votre exposition au risque HPV ne dépend pas de votre nombre de partenaire, mais du nombre de partenaires de vos partenaires...ce qu'i n'est pas toujours une donnée connue. Seule l'abstinence vous protègerait
- la politique de santé assume d'éventuels effets secondaires. Si ce n'était pas le cas, elle ne prendrait pas en charge financièrement le coût des traitements de ce que vous prenez pour des effets secondaires. La Sécu se fout de savoir si c'est un effet secondaire ou pas. Elle couvre. Elle couvre même les effets des intoxications volontaires comme le tabac ou l'alcool...
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site