j'ai développé 3 maladies suite au gardasil

Auteur  
# 2014-05-31 à 16:33 France
Bonjour à tous je me permet de venir témoigné car à l'heure actuelle j'ai développé 3 maladies que je pense fortement liés au gardasil.

J'ai 22 ans et ma vie ce résume à rester enfermé chez moi 24h/24 7j/7 à cause d'une rectocolite gauche, d'un syndrome de malabsorption et de problème hormonaux ( thyroïde, prolactine, effondrement de la sérotonine).

J'ai recus 3 injections de gardasil en 2008, alors âgée de 16 ans. A cette suite, je vous avoue ne pas me souvenir de grand chose hormis des allers retours fréquent à l'hôpital pour des douleurs au ventre.
En 2010, au réveil, j'ai été prise de douleurs insupportables au bas ventre et au niveau des reins. Après 3 jours d'examens intensif à l'hôpital, on m'a diagnostiqué une salpingite, apparu du jour au lendemain (allé y comprendre quelque chose).
J'ai du refaire une année de terminale car le traitement fût lourd et je n'ai pu passer mon bac.

En mars 2013, je me lève comme tous les jours lorsque j'ai une diarrhée inqualifiable.
Diagnostic = gastro-entérite
Au bout de 4 mois de "gastro-entérite" continue, mon médecin c'est finalement dit que ce n'était pas ça (oui c'est un TRÈS mauvais médecin).

Les diarrhées, la fatigue, l'anémie, tous cela a eu raison de moi et j'ai fini par me retrouvé bloqué chez moi, imaginez sortir de chez vous et vous "faire dessus" tous les 100 mètres...
Au bout de maintenant plus de 14 mois, on a découvert un syndrome de malabsorption (problème de digestion) et une rectocolite gauche continue (maladie chronique inflammatoire du rectum et du côlon), seulement lundi dernier.

J'ai du arrêté les cours car je me trouve dans l'impossibilité de sortir de chez moi, c'est une épreuve du combattant pour aller chez l'interniste qui me suit et passer les examens médicaux.
On m'a déjà annoncé une nouvelle coloscopie à faire afin de déterminer "l'étendu des dégât dans mon côlon". Je suis terrifié à l'idée du traitement chirurgicale qui serait préconisé. Je n'ai encore aucunes réponses pour mes problèmes hormonaux.

Sachez que les diagnostics sont souvent long à obtenir, j'en sais quelque chose et je ne suis pas encore au bout de mes peines, mais ne lâchez pas prise ! Les laboratoires qui ont développé et commercialiser Gardasil vont payer !

Je vous laisse mon e-mail si vous avez des questions ou envie de discuter : ludivine.plouzeau@laposte.net

Bien à vous
FRANCE



.
# 2014-06-28 à 19:52 Marwa
Bonjour France,

Ton témoignage m'a beaucoup touchée et je suis désolée de ce qui t'arrive. J'espère pour toi une guérison rapide.

J'ai également été vacciné au gardasil en 2008. J'ai eu trois injections. La même année on m'a détectée une hyperprolactinémie. Jusqu'à aujourd'hui, malgré de nombreuses analyses, celle ci reste inexpliquée. Je me demande donc si ces injections n'y sont pas pour quelque chose ?

J'ai fait une IRM, des bilans hormonaux dont le BIG BIG PROLACTINE mais tout est normal. Que dois je faire pour expliqué cette hyperprolactinémie ? et surtout y'a t-il des cas qui ont été développé après les injections de GARDASIL?

Je te souhaite beaucoup beaucoup de courage et de ne pas perdre espoir de guérison.

Bien à toi,

Marwa
# 2014-06-28 à 20:20 France
Bonsoir Marwa !

Merci pour ton soutien, cela me va droit au cœur !
En générale (je ne suis pas médecin mais j'ai un problème similaire), une prolactine élevé est signe d'une tumeur de l’hypophyse. Je vois que tu as passé une IRM, c'est bien une IRM cérébrale ?
J'ai également ce problème de prolactine et d'autres hormones mais les médecins n'ont toujours rien trouvé pour moi non plus, ils ne se l'explique pas car la rectocolite n'a rien a voir avec les hormones.

Es-tu suivi par un endocrinologue ?

France
# 2014-07-07 à 22:00 Rory
Je comprends tout à fait tes symptômes, c'est beaucoup beaucoup moins grave chez moi, mais j'ai vu ma flore complétement se dérégler et j'ai parfois une douleur côté gauche niveau côlon avant d'aller à la selle. En changeant mon alimentation qu'avec des fibres solubles et des prescriptions naturopathique j'ai réussi à canaliser ça. Enfin juste pour te dire, que j'ose pas imaginer ce que tu traverses, qui doit être fois 100. Mais c'est la première fois que j'entends qu'une personne a un symptôme de digestion avec le Gardasil, donc je me sens moins seule même si ce n'est pas au même degrès. Du coup j'ai également eu de belles carences en minéraux, et j'ai l'impression de m'en gaver tous le long de l'année. Dès que j'arrête j'ai l'impression de revenir en anémie avec fatigue chronique, comme avant...
Je te souhaite énormément de courage, car cela doit être bien handicapant dans ta vie.
Répondre à ce message
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×