gardasil

Auteur  
# 2013-11-25 à 12:20 Catherine
Bonjour.
Ma fille a été vaccinée à 19 ans( 1ère injection sur les 3 prévues) en décembre 2008 sur les conseils du généraliste. Quelques jours plus tard alors qu'elle était en Angleterre, son bras a terriblement enflé ... direction hôpital, diagnostic : réaction au vaccin ; la première de sa vie. Bien sûr, nous n'avons pas poursuivi le protocole de vaccination.
Pour ma deuxième fille et malgré la pression (le mot n'est pas trop fort ) de la gynécologue, j'ai refusé catégoriquement ce vaccin et me suis fait traiter "d'inconsciente" (merci pour la dose de culpabilité, au passage). J' en ai déduit que la pression du labo expliquait beaucoup l'insistance des médecins, alors que nous n'avions encore que très peu de "retour" sur ce vaccin récent venu des USA. Intuition maternelle ?Catherine
# 2013-11-25 à 13:57 Rory
Merci pour votre message. C'est très bien d'avoir eu cette force de refuser, ce qui n'est pas le cas de toutes. La pression des médecins peuvent être très déstabilisant et ça se comprend tout à fait. Dans tous les cas, vous n'avez rien à vous reprocher, vous avez su repérer les signes et les malaises de votre fille pour stopper à temps.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site